Nettoyage du moteur "A"

(plus d'autres détails ...)

 

Historique :

30/04/12 09/05/12 11/05/12 15/05/12 17/05/12 19/05/12 20/05/12

 

Lundi 30 avril 2012

André a emporté certaines pièces pour les nettoyer chez lui : le carter et son tamis :

Le bouchon semblait posséder une crépine, dont il ne reste que des débris tranchants :

Passage au Karcher

La pipe d'eau qui refuse toujours de se démonter :

Et de belles marques poinçonnées partout :

Ce n'est pas le moteur, mais ça doit être aussi nettoyé : le klaxon :

Une roue :

Il va falloir recharger cet engin à l'étain ...

Tests sur un morceau de boiserie :

Le câble du compteur est endommagé :

 

Mercredi 09 mai 2012

 

Nettoyage des gorges de segments. Elles sont en bon état, par contre les segments sont fortement usés vers l'intérieur, en présentant un double rebord "tranchant". Nous pensons que les pistons sont parfaitement récupérables ...

Nettoyage d'une soupape, cela se présente bien aussi, mais les guides sont morts et devront être changés.

Test dans les cylindres, le jeu est très faible

On continue à nettoyer ...

En attendant un outil de honnage du bon diamètre, nettoyage des cylindres, le cordon d'usure est faible :

Présentation des pistons dans les cylindres, c'est tout bon

 

Vendredi 11 mai 2012

Nettoyage des ensembles soupapes ressorts etc. Certaines sont parfaites, d'autres pas ... Nous espérions pouvoir toutes les récupérer, j'ai comme un doute. Il est de plus en plus vraisemblable que le moteur a été "partiellement" refait ... avec un certain laxisme !

Je discute une heure avec Michel sur Skype, nous réfléchissons au réglage du jeu des soupapes, je redescend au garage pour prendre quelques photos :

Le jeu excessif des soupapes dans leur guide ne semble pas trop inquiéter Michel, il est vrai que l'huile aura plus de difficulté à remonter que dans un moteur culbuté. Si quelqu'un connaît la tolérance des tiges de soupapes sur un C3, cela nous intéresserait !

 

Mardi 15 mai 2012

José Franssen a encore des pièces pour C3, nous voilà partis pour Plombières. On aurait espéré plus, mais ...

Donc, une pochette de joints : que l'on range soigneusement sur le siège arrière de sa ... Dacia , et surtout un vilebrequin et un arbre à cames parfaitement neufs, avec la graisse et l'étiquette d'origine ! . Ne reculant devant aucun sacrifice, André "s'offre" aussi une culasse et une boîte de vitesse avec les pédales et la tringlerie, on ne sait jamais, cela peut toujours servir ...

Nous repassons par Fourons, mais le resto où j'étais allé avec Nils est fermé. A côté, un restaurant surréaliste comme on n'en trouve qu'en Belgique, dans une vieille ferme, avec des épaves d'engins agricoles ... Etonnant !

Le temps devenant "instable", nous mangeons un petit bout à l'intérieur à la lueur des bougies ...

On fait quelques photos de la collection

Il paraît que c'est une poule, on trouve des animaux étranges dans ce coin-là !

Le système de fermeture automatique des portes de WC !

Nous passons par Aubel. Je connais ce garage, j'y suis passé lors de ma première panne (durit éclatée) en traction, il y a trop longtemps pour oser avouer la date ! Des voitures qui intéressent bien André sont en vitrine.

 

Jeudi 17 mai 2012

 

C'est le WE de l'ascension ( je suppose que l'on célèbre avec un peu d'avance celle d'Hillary sur l'Everest le 29 mai 1953, du côté de JC et de ses comparses je n'y connais rien...), donc après-midi de travail !

Nettoyage du vilo neuf. Il a été protégé par de la graisse (d'époque), mais présente quelques infimes traces d'oxydation. Je le nettoie dans ma bassine, avec un savant (et très odorant) mélange de vieille essence, de pétrole et de vieille huile. Brosse en cuivre et papier émeri 1000 : et il en sort tout neuf (devant l'ancien, derrière le nouveau)

Prise des mesures : ... On va faire un moteur d'enfer !!!

 

Je commence par poser les paliers pour vérification, c'est parfait, il n'y a aucun jeu ni à l'arrière

ni à l'avant .

Tellement peu de jeu que cela m'inquiète presque, puisqu'il n'y a pas de graissage sous pression !

Plein de courage, j'entame le démontage, le nettoyage et la vérification des paliers de bielles.

Et là, je suis furieux sur les ingénieurs Citroën 1924. Les coussinets, comme je l'ai déjà mentionné, ne sont tenus en rotation que par les gougeons. Mais les gougeons et les coussinets s'usent, et cela fini par tourner, obturant les trous de graissage, ce qui accélère encore l'usure (cela s'appelle un cercle vicieux). Il aurait suffit d'une petite vis de maintien (comme sur les coussinets de vilo du reste) pour empêcher cela ! Je pense qu'ils n'appliquaient pas encore l'obsolescence programmée, mais beaucoup de Citroënistes ont dû couler des bielles à cause de cette conception ... stupide ! Tous les coussinets portent des striures tellement régulières que c'est à se demander si elles n'étaient pas usinées d'origine ...

J'ai nettoyé dans le désordre, d'abord le 1

, les gougeons sont usés au point de permettre une rotation des coussinets dans la tête de bielle de plus de 5° (au moins) !!! . Vue des stries

Puis le 4 qui a perdu sa cuillère.

Le 2 qui tourne aussi , on le voit bien sur les deux photos suivantes

Et le 3 qui est parfait

Je remonte tout ce brol sur le vilo neuf, et tout est logique. Sur le 1, la cuillère est presque dessertie, les coussinets tournent dans la tête de bielle, pas bon. Le deux a perdu sa cuillère, manque de graissage et jeu important. Le 3 a encore sa cuillère bien sertie, pas de jeu, c'est parfait. Le 4 c'est l'horreur, plus de cuillère et un jeu très important.

Christoph va certainement apprécier cette sculpture ...

Autres photos du jeu en rotation des coussinets du 1 : le 2 bof ... le 3 est très serré et le 4 très mauvais

A la demande de Michel à qui on va expédier une bonne partie du moteur, je mesure les soupapes :

admission :

échappement :

Pour André et Michel, j'ai aussi mesuré la largeur des gorges des segments (profondeur environ 2,50 mm):

piston 1 2 3 4
segment 1 (coupe feu) 2,23 2,23 2,22 2,22
segment 2 (étanchéité) 2,18 2,18 2,18 2,17
segment 3 (racleur) 3,08 3,06 3,07 3,06

 

et les coussinets

et le bloc

 

Il est maintenant temps d'aller prendre une douche, il paraît que je sens ... la mécanique. Après je nettoirai l'APN et le clavier pleins de graisse !!!

 

Samedi 19 mai 2012

Après 3h de conversations hier soir sur Skype, où nous avons, Michel, André et moi élaboré la "philosophie" de la suite de la rénovation de ce moteur, je fais un petit boulot. Pas nécessaire d'envoyer les pistons à Michel, je vais donc les démonter des bielles.

Facile, les axes sont fixés par une vis avec un arrêtoir sur la bielle, et sont "libres" dans les pistons. Pas très libres d'ailleurs, et le jeu me semble particulièrement faible, à tel point que certains pistons montrent des traces de gripage au niveau des axes. Je bloque les bielles dans l'étau, et je démonte ... Rabattage des arrêtoirs ...

C'est une vis, avec un 6 pans. Au tournevis cela ne sort pas ... Je sors donc une douille de 8 mm avant d'abimer quelque chose, et là pas de problème !

Il faut maintenant chasser les axes. Ils sont donc bloqués dans les pieds de bielles, mais le serrage (excessif ?) dans les pistons ne permet pas de les démonter "au doigt". J'utilise une douille de 9 mm, extérieur 14 mm pour les chasser en douceur ...

Ensuite, séance de nettoyage , il y a pas mal de calamine sur tout cela

Je frappe aussi au poinçon une marque sur chaque piston pour les repérer

Et je continue, travail à la chaîne ... Ici on voit bien l'arrachement de l'alu, serrage de l'axe sur le piston. . Je passe les alésages de pistons à la toile émeri 1000, pétrole, essence et huile, afin que l'axe coulisse "gras" ...

Et je continue ...

Le dernier

Je mesure les axes, ils font tous entre 14,94 et 14,96 mm

 

Dimanche 20 mai 2012

Pas de mécanique aujourd'hui, nous sommes invités chez André et Jacqueline. Une très agréable journée, le soleil était de la partie !

Le barbecue traditionnel, délicieux

Les bouteilles s'alignent

Le dessert, des fraises à la crème glacée à la vanille, agrémentées de crème fraîche on recommencera le régime demain ! Délicieuse la crème fraîche !

Le pousse-café, bien que nous n'ayons pas bu de café ! Un alcool de poire délicieux

Nous avions eu l'intention d'aller "là-bas" en trac, les prévisions météo nous en ont dissuadés, l'après-midi se termine sous les grondements d'orage et la pluie, et nous rentrons terminer les bouteilles à l'intérieur ...

 

Encore un grand merci à Jacqueline et André pour cette très agréable journée !

 

 

Retour

 

Nombre de visiteurs :